29 juillet 2011 ~ 2 Commentaires

Résultats des Emporis Awards

Deux des plus beaux gratte-ciel du monde sont sur la côte méditerranéenne 

Hambourg, le 26 juillet 2011 – L’hôtel « Porta Fira » à Barcelone et la « Tour CMA CGM » sont sur le podium du prestigieux prix « Emporis Skyscraper Award 2010 ». Chaque année, un comité d’experts internationaux élit le gratte-ciel de l’année parmi les bâtiments d’au moins 100 mètres de hauteur dont la construction a été achevée pendant l’année civile écoulée. Ce prix, reconnu mondialement dans le secteur de l’architecture, est décerné cette année pour la onzième fois.

Le jury a sélectionné les gagnants parmi plus de 300 gratte-ciel dans le monde. « Porta Fira », avec son aspect impeccable, est arrivé à la première place, juste devant la plus haute tour du monde en date, « Burj Khalifa » à Dubaï. Le jury a justifié sa décision par le fait qu’il
considère l’esthétique et l’intégration urbaine d’un bâtiment plus importantes que le souhait de construire des gratte-ciel toujours plus hauts. « Burj Khalifa », à la deuxième place, a été reconnu notamment pour ses performances techniques. La troisième place revient à la « Tour CMA CGM » de Marseille, symbole de modernité et de renouveau de la ville du sud de la France ; elle est localisée à seulement 500 kilomètres du gagnant.

emporisawards2010.png

Le gagnant, « Porta Fira » s’élève sur 26 étages et 113 mètres au-dessus des toits de la banlieue résidentielle de Barcelone, L’Hospitalet de Llobregat. Les cabinets d’architectes Toyo Ito & Associates et b720 Fermín Vázquez Arquitectos ont conçu ce bâtiment à l’aspect excentrique : « Le plus gros défi de ce gratte-ciel est son design organique. La façade de tubes d’aluminium rouges forme des lignes continues autour de la géométrie complexe du bâtiment, qui torsade et s’étend en prenant de la hauteur », dit le célèbre architecte Fermín Vázquez en donnant les grandes lignes de son projet. La prestigieuse « Burj Khalifa », classée deuxième,  domine Dubaï de ses 828 mètres et  163 étages. Le gratte-ciel conçu par les architectes Skidmore, Owings & Merrill dépasse fièrement la deuxième plus haute tour du monde, « Taipeh 101 », de 320 mètres.  La « Tour CMA CGM », à la troisième place, atteint une hauteur de 143 mètres avec ses 33 étages. La tour de verre des Zaha Hadid Architects se trouve dans le port méditerranéen de Marseille. Le podium des Emporis Skyscraper Awards est donc dominé par les côtes méditerranéennes. Les places suivantes, du quatrième au dixième, sont attribuées à des gratte-ciel de Bangkok à New York City en passant par Moscou. « Les gagnants de cette année se trouvent dans quasiment tous les continents, même si les côtes méditerranéennes dominent comme centre architectural », affirme Matthew Keutenius, expert en architecture chez Emporis et responsable des Skyscraper Awards. « Nous sommes fiers d’avoir attribué ce prix pour la onzième fois et nous  nous réjouissons d’avoir trouvé en « Porta Fira » un gagnant digne de ce nom ».

450pxpagliaorbadevantlatourcgmcma.jpg

La Tour CMA CGM dans le port de Marseille.

À propos du Emporis Skyscraper Award
L’Emporis Skyscraper Award est le seul prix concernant les gratte-ciel à être attribué tous les ans au niveau mondial. Les nominés et les gagnants  sont choisis parmi la banque de données d’Emporis par les rédacteurs d’Emporis, des experts en construction et en architecture issus de 67 pays différents. Des informations essentielles sur les bâtiments, ainsi que des photographies, sont disponibles sur Emporis.com. Le prix est attribué depuis l’an 2000 et récompense l’excellence, autant esthétique que fonctionnelle. Le Kingdom Centre (Riyad),  le 30 St Mary Axe (Londres), le Turning Torso (Malmö), Hearst Tower (New York City), la Tour Cocoon (Tokyo) et l’Aqua (Chicago) font partie des précédents gagnants.
Emporis est le leader mondial de l’information immobilière, avec plus de 400,000 bâtiments dans 60,000 villes dans tous les pays de sa base de données.

www.emporis.com

2 Réponses à “Résultats des Emporis Awards”

  1. Je suis marseillais de coeur car j’y ai habité pendant 12 ans et sans chauvinisme, j’aime beaucoup le design de notre tour CMA CGM et j’espère qu’il y en aura encore de belles dans ce port qui a besoin de tels ouvrages de qualité. Merci. Pour votre beau site sur un théme pas commun en français.

  2. Esthétiquement, je n’ai pas vraiment accroché à la tour CMA de Marseille. Mais, de passage au Silo (juste à côté) et donc vu de face la nuit tombée, j’avoue qu’elle vaut le coup d’œil ;)


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.